Vaval a kité nou

 

 

 

 

Pour vous mettre dans l'ambiance, branchez les hauts parleur, ajustez le son et appuyez sur "play"!

 

 

 

Ola!

Les festivités carnavalesques ont touché à leur fin...

Après deux mois et demi de carnaval, dont le rythme s'est montré de plus en plus soutenu au fur et à mesure des défilés dominicaux et de ses rendez-vous typiques, les carnavaliers ont rangé leur masques, costumes et instruments locaux. Les deux parades finales, de Kourou puis de Cayenne, ont été notamment remarquables par l'ampleur des groupes dans les rues guyanaises sur les tempos endiablés des trompettes, tambours, caisses claires et autres cuivres et percussions. 

Les Touloulous et Tololos, marque de fabrique du carnaval guyanais, se sont parés de leurs plus beaux masques et costumes colorés, parmis divers déguisements faisant appel au développement durable, à la culture créole, africaine ou brésilienne. Quatre heures de défilé à Cayenne le dernier dimanche, c'est THE évenement de l'année en Guyane.

Le Karnaval s'est achevé le mercredi des cendres par un cortège amenant Vaval sur le bûcher, signant ainsi la fin des manifestations masquées. Une bien belle aventure, de tradition, toutes les personnes, carnavaliers comme spectateurs, sont vêtues de noir et de blanc afin de rendre un dernier  hommage à Vaval. Le noir et le blanc étant les couleurs du deuil en Guyane. Novices que nous sommes, nous étions habillés de vêtements assez colorés (tee-shirt rouge pétant à faire rougir une fraise et un autre bleu comme la côte d'azur) autant vous dire que l'on faisait un peu "boulet" dans toute cette foule cendrée. Comment dire..., un brin mal à l'aise! Maintenant, on saura!!

L'appareil photo dans un coin de l'oeil lors de ces sorties enchantées, nous vous proposons une rétro photographique dans l'album photo du site. Vous y trouverez également quelques photos des différents défilés qui se sont succédés durant toute cette période festive.

 

 

Concernant les autres nouvelles, nous sommes maintenant les heureux propriétaires d'une Twingo, blanche, vitres teintées ( c'est décidemment la mode locale), alarme intégrée (euh oui, toutes les Twingo ont été au moins forcées une fois en Guyane, une pliure soit à gauche soit à droite de l'engin en témoigne à tous les coups!), mais sans aileron sur le toit: on est un peu déçus...

 

Bref, un super logement à 200 mètres de la plage, deux voitures, du travail, ... la tropique attitude se passe plutôt bien!!!

Et puis, il faut que l'on vous dise: on a craqué hier soir: on s'est fait une raclette party, seul le service à raclette manquait à l'appel, une bonne poêle a fait parfaitement l'affaire. En même temps, avec 30° de température extérieure, le fromage n'a pas eu de difficultés à fondre! Le rouge aurait même mérité un p'tit passage au frigo...

Côté travail, Benoît s'est bien acclimaté à son nouveau job. Il  remplace la chef de service une semaine par mois, de quoi se forger une petite expérience pour mener à bien ses ambitions!! Sylvain attend le coup de fil de l'ADPEP (Association Départementale des Pupilles de l'Enseignement Public) lui donnant le feu vert pour l'ouverture de l'IEM qui doit s'effectuer début mars. En attendant, les vacances sont toujours aussi agréables.

 

Une pensée amplie de bons souvenirs pour Gabrielle "Bielle",

Un bon anniversaire à Christian, Soizic, Jules et Aloïse!

 

La bise

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site